Confinement : Pas de Noël = Pas de prime de Noël

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Il faut s’y attendre, ce 2e confinement risque de durer et Noël risque d’être tout bonnement annulé.

Interdiction de se retrouver en famille, incapacité d’acheter des cadeaux de Noël, pertes d’emploi, chômage, chômage partiel, dépression, la Covid-19 fait des dégâts sur la vie des Français et ce n’est pas fini :

Le gouvernement vient d’annoncer par voix de presse ce matin que la prime de Noël habituellement versée par la CAF à ses bénéficiaires vers le 15 décembre ne serait pas versée si le confinement devait se prolonger.

Une prise de décision que le gouvernement justifie en invoquant les milliards qu’il a déjà du fabriquer pour sauver les entreprises, les aides exceptionnelles pour les bénéficiaires du RSA et la nécessité pour les français de ne pas aller dans les magasins acheter des cadeaux. Si Noël n’est pas célébré cette année, hors de question que la prime serve à s’acheter une TV comme pour la prime de rentrée scolaire.

Une mesure donc économique sur la forme mais aussi sanitaire et finalement de bon sens, sur le fond.

De toute façon, la France comptera 10 millions de pauvres en 2021, ces pauvres ne sont plus à un Noël près !