Macron : « Depuis que j’ai frôlé la mort, je vois la vie différemment »

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

L‘affaire n’a échappé à personne, un activiste d’extrême droite, geek et fan de moyen âge, a violemment frappé le président de la république Emmanuel Macron lors de son déplacement dans la Drôme.

Bien que l’homme arrêté n’ait obtenu que 4 mois de prison ferme, Emmanuel Macron a eu la peur de sa vie. Comme il l’a confié à sa femme le soir même, il a vu sa vie défiler en une fraction de seconde. Il a pu se remémorer tous les éborgnés et les mains arrachées que sa politique avait causés. « J’ai frôlé la mort Brigitte » aurait-il ressassé toute la soirée.

Un passage si près de la mort qui pousse le souverain à voir la vie autrement. Un aspect socialiste que personne ne connaissait est en train d’émerger de notre guide.

Qui l’eut cru, cette tentative d’assassinat a été comme un électro-choc pour notre président. En effet, cette claque propulsée à près de 2,6 km/h a pu remettre les idées en place d’Emmanuel Macron.

Dorénavant, ses 6 prochaines années de mandat seront sous le signe du social. Il va commencer avec les retraites en reportant l’âge limite de départ. C’est important que les personnes restent le plus longtemps au travail ça permet de garder des relations sociales et comme le disait son ancienne porte-parole, lorsqu’on arrête de travailler de bonne heure, on meurt d’une crise cardiaque.

Ensuite, il enlèvera le chômage pour ces même raisons, forcer les gens à se retrouver au travail. Puis il supprimera toutes les autres aides (RSA, assurance maladie etc…) dans l’optique de rassembler les gens, pousser vers l’entraide.

Un joli programme en perspective. Comme quoi des fois, la violence peut résoudre pas mal de problèmes…