M. Schiappa veut que C. Hanouna anime un débat entre le Hamas et l’armée israélienne

Partager :
Temps de lecture : 2 minutes

Après avoir suscité la polémique en proposant l’animateur de C8 pour arbitrer le débat présidentiel de 2022, la secrétaire d’état persiste et signe :
« Je pense que sa bonne humeur communicative peut apaiser les tensions au Moyen-Orient. Si là-bas les gens appelaient leur prochain « ma p’tite beauté », ça favoriserait le rapprochement entre les peuples non ?! »

Quand on lui fait remarquer que la résolution de ce genre de conflits fait partie du domaine de compétences de Jean-Yves Le Drian, la réponse fuse : «  Jean-Yves c’est un boloss ! Depuis qu’il est ministre des affaires étrangères, il n’a résolu aucun conflit !  J’aurais bien aimé le voir gérer le clash entre Benjamin Castaldi et Nabila à la place de Cyril, on aurait rigolé ! »

Du côté du principal intéressé, l’enthousiasme est de mise :
« Pour détendre l’atmosphère, on demandera à Jean-Marie Bigard de nous raconter une blague. Il en a une bonne avec un imam et un rabbin. Et si ça tourne à la rassrah, on fera venir Gilles Verdez. Quand ils verront sa tête à claques entrer sur le plateau, y a de grandes chances qu’ils unissent leur forces pour lui faire la hagra »

En revanche, canal plus se montrerait beaucoup plus réticent à l’idée de mêler l’animateur vedette du groupe à un dossier aussi explosif.
Pour rappel, cet énième regain de tension dans la bande de gaza serait dû à une partie de football entre enfants palestiniens avec une boîte de conserve. Un tir un peu trop puissant aurait envoyé la boîte sur un tank israélien, rayant le pare-choc du véhicule sur une longueur de 4 centimètres.

Le directeur des programmes de la chaîne cryptée se veut tout de même constructif pour régler le conflit :
« On pourrait leur envoyer Patrick Sébastien maintenant qu’il fait partie de la maison ! L’idéal ça serait qu’il se déguise en Jacques Chirac, il était très apprécié au Moyen-Orient ! Les maquilleuses de Patrick sont vraiment douées, ils n’ y verront que du feu ! »

Article proposé par Yann Constantieux