Pour continuer de toucher le RSA ou le chômage, le vaccin devient obligatoire

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Macron l’avait promis, le vaccin ne sera jamais obligatoire sauf qu’il fallait lire les petites lignes ! Pas obligatoire oui sauf pour les fainéants. Si vous aviez encore des doutes, le président confirme qu’il n’aime pas ces moins que rien qui préfèrent regarder la télé plutôt que d’aller bosser.

Et comme il ne les aime pas, il a décidé de leur donner une bonne leçon ! En effet, ces tire-au-flanc vont devoir se lever de leur canapé, prendre rendez-vous et aller se faire vacciner s’ils veulent continuer de percevoir leurs indemnités de chômage ou de RSA.

Ils auront jusqu’au 15 juin pour prouver à leur caf ou à leur conseiller pôle emploi qu’ils ont fait le nécessaire. Sinon, leur indemnité sera arrêtée. (Et tant pis pour ceux qui n’auront pas réussi à avoir une place avant)

L’autre option qu’il leur reste est de trouver un travail, puisque pour travailler le vaccin n’est pas obligatoire.

Macron le sait, la majorité de ces personnes sont des gilets jaunes anti-vax. Il espère ainsi qu’ils choisiront d’aller bosser au lieu de se faire vacciner. S’ils bossent, ils ne pourront plus s’installer dans des campements de fortune sur des ronds-points et seront trop fatigués pour reprendre leurs manifestations du samedi. Dans tous les cas il tient sa vengeance.

Si vous aviez le choix, aller bosser ou se faire vacciner ? Un choix cornélien…