Les pédophiles en colère : il n’y a plus d’enfants devant les écoles

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Le confinement ne fait pas que des heureux, un collectif de pédophiles anonymes a écrit une lettre au ministre de l’éducation pour demander la réouverture des écoles.

Depuis le confinement, les abords des écoles sont désespérément déserts, une situation intenable pour la plupart des pédophiles de France. Ce contexte a déjà poussé quelques pédophiles à mettre fin à leurs jours. Une réouverture des ecoles, au moins partielle, est nécessaire pour arrêter le massacre selon eux.

Les voyages en Thailande ne sont plus possibles non plus, toute la profession est sur les dents.

Le ministre n’a encore pas répondu à leur appel pour le moment. Affaire à suivre.

Inline