Les masques volés, retrouvés grâce à l’application StopCovid

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Les masques commandés en janvier en Chine, qui devaient arriver en juin, puis finalement en mars mais qui ont été volés par d’autres pays, qu’on est allé chercher en avril mais finalement qu’on n’ a pas pu ramener parce que le pilote avait le covid viennent enfin d’être retrouvés !

Les soignants vont être contents ! Grâce à l’application StopCovid qui a été téléchargée et installée par près de 5 millions d’utilisateurs français, les masques ont été localisés au domicile du professeur Raoult à Marseille.

Vous vous demandez sûrement comment une application a pu retrouver des masques perdus ou volés ? Et bien en plus de vous suivre à la trace, de bouffer votre batterie et vous envoyer plein de notifications, l’application est capable d’allumer les caméras avant ou arrière.

C’est grâce à ça qu’Olivier Veran a pu allumer la caméra de la femme du professeur Raoult et a pu découvrir des millions de masques cachés dans le sous-sol de leur maison.

Mais alors que faisait Didier Raoult avec tous ces masques ?

Il aurait intercepté toutes les livraisons arrivées aux aéroports de Nice/Marseille pour retarder la protection des français et ainsi pouvoir prouver qu’ils n’en n’ont pas besoin, s’ils prennent de la chloroquine.

Une drôle d’histoire dans ce feuilleton passionnant qu’est le covid-19. Le professeur risque la prison s’il ne s’enfuit pas en Chine avant.