J.O, les Français favoris dans la nouvelle discipline : le lancer de belles-mères

Partager :
Temps de lecture : 2 minutes

C’est parti pour les JO 2020 à Tokyo mais en 2021 à cause du covid. Cette année encore la délégation française va tenter de gagner un maximum de médailles olympiques. A l’heure où nous écrivons l’article, la France compte à peine 5 médailles (1 or, 2 argents, 2 bronzes) mais ce compteur devrait vite évoluer avec une nouvelle discipline qui commence aujourd’hui, le lancer de belles-mères. La délégation française est grande favorite dans les 4 tournois.

Drôle de discipline me direz-vous mais dans certains pays, jeter sa belle-mère est une marque de respect bien que chez nous ce geste puisse sembler un peu “méchant”.

Cette nouvelle discipline qui commence aujourd’hui se divisera en 6 tournois différents: le lancer en longueur où il s’agira de la jeter le plus loin possible dans une piscine, un tournoi hommes et un femmes. Le record du monde est actuellement détenu par le Russe Pouchlinkov avec un lancer à 17,45m.

Ensuite, le lancer en hauteur au dessus d’une barre, hommes et femmes. Record détenu par un Australien, Andrew avec une hauteur de 6,23m.

Puis le saut à la perche où il s’agira cette fois-ci de catapulter sa belle-mère le plus haut possible avec une perche dans le cul, hommes et femmes aussi. Record actuellement détenu par une canadienne avec une hauteur de 78,35m. (Sa belle-mère est retombée 6km plus loin au bout de 8 minutes, impressionnant)

C’est une discipline nouvelle pour les Français qui n’ont jamais participé à un tournoi mondial, cependant ils sont les grands favoris aux JO cette année. Il semblerait que nous ayons une hargne sans bornes envers nos belles-mères.

Quelques règles sont à respecter dans ce nouveau sport : il faut que ce soit réellement notre belle-mère et pas une vieille femme trouvée dans la rue. Il faut également qu’elle ait plus de 65 ans, vaccinée et avec un poids entre 55kg et 65kg. Le port de bas de contention est strictement interdit pour ne pas favoriser l’une ou l’autre des équipes.

9 équipes françaises se présentent aujourd’hui devant les jurys. C’est dire l’engouement. Au départ, 15 équipes étaient prévues mais certaines belles-mères n’ont pas survécu aux entrainements malheureusement….

Allez les bleus !