Émeutes aux USA : Trump s’est exilé en Corée du Nord

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

La violence envers les policiers et le pouvoir en place n’en finit plus de monter aux USA depuis la mort d’un afro-américain, George Floyd.

Après avoir passé une nuit enfermé dans le bunker de la Maison Blanche, le président Donald Trump a décidé de s’exiler en Corée du Nord, chez son ami démocrate, Kim Jong Un.

Un endroit sûr où il pourra prendre l’air, lui et sa famille, le temps que les choses se tassent dans son pays.

Une fois arrivé sur place, tôt ce matin, il a été accueilli par le dirigeant nord-coréen et va être logé dans une de ses villas en bord de mer à 250km de la capitale Pyongyang. L’endroit est surveillé par 300 gardes et 10 missiles intercontinentaux prêts à être envoyés sur la côte ouest des Etats-unis en cas de problème.

En posant ses bagages, le président Trump a tenu à adresser un mot à ses concitoyens : « Qu’ils viennent me chercher ! ».

Une phrase qui n’est pas sans rappeler celle qu’avait prononcée Macron aux gilets jaunes lors de l’affaire Benalla ! Elle avait porté ses fruits puisque personne n’était venu le chercher.

Quand à son homologue nord-coréen, il se dit enchanté d’accueillir Trump et est profondément choqué par les violences qu’il a pu voir aux USA.