Lubrizol: la catastrophe… politique!

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

LUBRIZOL
Les pompiers étaient peut-être déjà malades avant leur intervention sur cette catastrophe !

Déclaration d’Agnès Buzyn ministre de la santé et par ailleurs médecin et professeur à l’Université.

Mais elle raison. On nous prend vraiment pour des cons. Ce n’est pas parce qu’un pompier a des analyses sanguines anormales que c’est d’office la faute à LUBRIZOL.

On ne sait pas ce qu’il fait de ses journées en dehors des incendies. On ne sait pas avec qui il peut avoir des relations sexuelles ou même s’il n’est pas du genre à manifester le samedi et en profiter pour respirer des trucs très mauvais pour la santé. Voire pire…

Mme Buzyn n’est pas professionnelle de la santé pour rien. Elle nous a prouvé qu’elle était totalement investie dans les urgences, les vaccins et elle a même réussi à recaser son mari, Yves Levy, médecin et scientifique, au Conseil d’État.

Aïe confiance ! Zzzzzzzzzz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

20 − dix-neuf =