Depuis sa prison au Japon, Carlos Ghosn demande une permission pour se présenter à la mairie de Paris.

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Depuis sa prison au Japon,  Carlos Ghosn vient d’apprendre que Balkany allait se présenter à la mairie de Levallois-Perret. Ce dernier a fait son annonce depuis sa cellule, sur le haut parleur du téléphone que tenait sa femme lors du dernier conseil municipal…

Carlos est tout émoustillé. « Pourquoi pas moi, à la mairie de Paris ?? » se dit-il. « La France est vraiment un pays merveilleux et d’une tolérance incroyable. Surtout pour nous les voyous en col blanc. »

Son avocat a demandé une permission de sortie pour pouvoir s’organiser. Il n’aura aucun problème pour trouver sa liste de candidats conseillers municipaux. Il a encore beaucoup d’amis (même si plusieurs attendent une décision de justice ce n’est plus un problème).

Pour ses compétences, il a déjà fait ses preuves. « Chez Renault, j’ai mis  en place  une politique radicale de réduction de coût. Puis, j’ai mis en œuvre une politique drastique de réduction des effectifs.

Avec moi la mairie de Paris sera rentable même si j’en mets un peu dans ma poche! »

Avec la justice française, tout est possible !