Cathédrale de Nantes : Le compteur Linky une nouvelle fois mis en cause

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Après Lubrizol, Notre-Dame, Orly, la mairie d’Annecy, la maison du voisin, les voitures à la Saint Sylvestre, le compteur Linky est de nouveau mis en cause dans l’incendie de la cathédrale de Nantes.

Les premiers éléments informels de l’enquête réalisée par des internautes sont unanimes ! Le feu a été déclenché par un compteur Linky.

Le prêtre aurait allumé le four en même temps que la machine à laver et le sèche-linge ce qui aurait provoqué une surchauffe du compteur électrique.

Un incident qui n’est pas sans rappeler tous les incendies récents en France depuis la mise en place de ces compteurs.

Quand les pouvoirs publics vont ils arrêter ce massacre ?