A l’inverse de Mélenchon, Valls obtient 2 signatures en 24h pour son parrainage.

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

C’était l’info de dimanche, Jean-Luc Mélenchon se présente aux présidentielles de 2022 à condition que 150 000 personnes le parrainent en votant pour lui sur un site spécialisé.

Alors qu’il arrive bientôt aux 150 000 signatures, cette idée a trotté dans la tête de notre ancien premier ministre, Manuel Valls. Il s’est dit mais pourquoi pas moi ?

C’est donc 24h plus tard, lundi que Valls a annoncé sur son compte Twitter, lancer lui aussi, un système de parrainage pour savoir si les français ont envie de le voir se présenter ou non.

Conscient qu’il a été quelque peu oublié en partant en Espagne, il a jugé que 150 000 ça faisait un peu beaucoup. Il a descendu ce chiffre à 10. (Le but étant de se présenter en montrant un semblant de démocratie)

Bilan de ce mardi, 24h après le lancement de la plateforme jesoutiensvalls.fr, 2 signatures sont à comptabiliser sur les 10 nécessaires. Il semblerait qu’ils s’agisse de sa propre signature et de celle de sa mère.

(L’histoire ne nous dira pas si sa maman a été forcée ou pas…)

Pour l’instant c’est donc loin d’être gagné.