À L’ESSAI: une boîte de nuit réservée aux élus LREM et aux médecins à Paris.

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Olivier Véran, ministre de la santé, met tout en œuvre pour rouvrir les boîtes de nuit. Explications :

« Marlène Schiappa a eu une idée lumineuse. Faire un test grandeur nature sur la contagiosité de la Covid-19 en position assise ou debout dans les boîtes de nuit, afin d’obtenir un comparatif très intéressant quant aux futures décisions gouvernementales en matière de restrictions.

Par conséquent, depuis plusieurs mois dans une boîte de nuit du deuxième arrondissement de Paris des « individus testeurs » se plient aux règles de l’expérience sanitaire.

Pour être sélectionné pour l’étude, il fallait être élu LREM, cela va sans dire car tout est basé sur la confiance. Cependant, quelques médecins ont été acceptés sur demande de la sécurité sociale. La cotisation est de 300 euros la séance pour un dance floor de 23h à 4h du matin chaque samedi soir.

Certains testeurs ont l’obligation de rester assis à boire un verre, payé par la sécurité sociale et d’autres sont obligés de danser minimum deux heures dans la soirée ou au pire, faire le pilier de bar pendant au moins une heure.

Des inspecteurs des impôts sont payés pour surveiller et prendre des notes. Les résultats comparatifs seront expliqués au grand public dès que possible. Nous espérons que notre ministre de l’éducation ne soit plus obligé de s’expatrier pour aller danser 😉 !

NDLR : Vivement la fin de cette expérience et le retour à la vraie vie!

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!