6 mois de prison ferme pour le masque qui a tenté d’étouffer le Président de la République française.

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute


6 mois de prison ferme pour le masque qui a tenté d’étouffer le Président de la République française.

#Macron #masques #MacronSetouffe #Clermont-Ferrand #EducationNationale
#Lycee #GiletsJaunes #Prof #Lyceens #NCIS #JulieLescaut #BFMTV

La question est sur toutes les lèvres. Qui a tenté d’étouffer le Président ? Un lycéen ? Un prof ? Un fou furieux ? Un gilet jaune ?

Notre reporter P. Delalune a mené l’enquête dans les couloirs du lycée professionnel de Clermont-Ferrand.

Apparemment, le Président de la République aurait bénéficié du même modèle de  masque en tissus offert généreusement aux profs de l’Education Nationale.

Et c’est de source sûre, puisque tout le personnel du lycée s’étouffe à longueur de journée depuis des semaines. La preuve est avérée.

Il aurait dit  en toussant à maintes reprises : « J’ai dû absorber un truc du masque ». Le président a été obligé de le retirer, de le donner en mains propres à son garde du corps (beurk! Bonjour les gestes barrières !)

Le masque a été immédiatement envoyé à Julie Lescaut pour analyses puis au NCIS pour  une contre-expertise.

Toutes les personnes présentes ont passé la nuit en garde à vue. Beaucoup avaient des motifs valables pour en finir avec cette mascarade.

Cependant, les enquêteurs ont visionné les images du direct qui ont innocenté tout le monde.

Finalement, le dernier mot a été laissé aux journalistes de BFMTV: Le masque est le seul coupable. Il a été jugé en comparution immédiate et sera emprisonné pendant six mois pour donner l’exemple.

On ne touche pas à Manu!