Nancy : un sdf refuse de rentrer chez lui lors d’un contrôle, il reçoit une grosse amende

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Ce vendredi matin, comme tous les jours depuis 12 ans, José sdf à Nancy squatte près de la gare tout en faisant sa quête lorsque qu’une patrouille de la Police municipale passe et lui demande son attestation de sortie.

L’homme explique qu’il est sdf et avec ironie ; qu’il n’a plus d’encre dans son imprimante pour imprimer l’attestation.

Kévin, policier depuis 6 mois, lui ordonne de rentrer chez lui au plus vite. Le pauvre homme tente d’expliquer tant bien que mal qu’il n’a pas de domicile et qu’il vit dans la rue.

Kévin, lui explique que ce n’est pas possible puisque Macron a promis qu’il n’y aurait plus de sdf dès fin 2017 et qu’en plus il n’y a plus de pauvres en France depuis la suppression de « l’osbservatoire de la pauvreté ».

José, n’a pas eu d’autre choix que de ne pas obéir alors le policier lui a infligé une amende de 1500€ et l’a emmené en garde à vue.