Macron se dit “bouleversé” après son passage à Amiens

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Il ne s’attendait pas à ça en se rendant dans sa ville de naissance, Amiens.

Lui qui touchait 1000€ par mois d’argent de poche quand il était ado, croyait que tous les amienois vivaient dans le luxe.

Quelle surprise lors de son passage :

Autant de pauvres, autant de sans emploi, autant de misère, autant d’opposants, autant d’étudiants négatifs, autant d’ouvriers négatifs, bref autant de français négatifs.

Il est reparti, “bouleversé” selon ses termes mais avec l’intîme conviction qu’il devait continuer à gagner plus d’argent pour pas finir pauvre “quelle horreur !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 + 16 =