La précarité tue. Étudiants pauvres, mariez vous!

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

La précarité tue.
Étudiants et étudiantes pauvres, mariez vous!

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse est vraiment surpris d’apprendre que les étudiants sont pauvres. Il en est vraiment désolé.

A son époque, son père avocat et sa mère institutrice ne l’auraient jamais laissé mourir de faim quand il était à la Sorbonne.

“Le problème dit-il, c’est que le gouvernement n’a plus d’argent. Tous les établissements, les locaux et les professeurs coûtent tellement cher. Il faut trouver de l’argent ailleurs.

Les petits boulots, c’est bien. Il faut apprendre à travailler pour pouvoir se nourrir. C’est la vie. Nous cherchons tout de même des solutions….

Nous nous penchons actuellement sur la création d’une Agence Matrimoniale pour étudiants. Cela pourrait être une solution.

Comme moi, mariez-vous à une étudiante et nourrissez là !”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × quatre =