URGENT : Carlos Ghosn, les détails de son évasion ici

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Ça n’a échappé à personne, Carlos Ghosn le célèbre ancien patron de Renault-Nissan s’est fait extrader du Japon où il était assigné à résidence.

Il s’est rendu au Liban à bord d’un jet privé.

Comment a t’il pu faire alors que tous ses papiers/passerports sont confisqués par les autorités japonaises ?

Tout commence quand Nicolas Sarkozy se rend au Japon il y a quelques semaines. Sur l’ordre de Monsieur Macron, il est allé rendre visite à Carlos Ghosn pour lui transmettre un message de la part du Président français et lui donner de faux papiers afin de lui créer une nouvelle identité.

Carlos Ghosn s’appelle alors Jacky Michel et doit se teindre en roux.

Nous nous sommes procuré le message laissé : « Tous les renseignements français sont sur le front, ils viendront te chercher le 30 décembre dans ta villa de Tokyo et t’emmèneront à l’ambassade française où un hélicoptère affrété par la famille Dassault t’attendra. De là, nous t’emmènerons en Corée du sud sur une ancienne base militaire à la frontière avec la Corée du nord où tu prendras un jet privé mis à disposition par Bernard (Arnault) direction le Liban où ta famille t’attendra et où il n’y a pas d’extradition possible vers le Japon. Allez bon courage Carlos, ça devrait bien se passer, nous avons besoin de toi ici. N’oublie pas ta perruque rousse. Christophe Castaner t’accompagnera. Signé Emmanuel ».

Voilà, c’est à priori dans ces conditions que Carlos Ghosn a pu s’échapper. Nous nous éforcerons de faire toute la lumière sur cette affaire !