Baisse du prix de l’essence : B. Le Maire « Nous travaillons pour que ça ne dure pas »

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Coronavirus oblige, le cours du pétrole est en chute libre, la baisse commence à se ressentir à la pompe. Finalement ce virus n’a pas que du mauvais.

Cependant cette baisse inquiête le gouvernement, en effet, cela représente un énorme manque à gagner comme on sait que l’essence est taxée à 95%.

Bruno Le Maire, ministre de l’économie a affirmé prendre le dossier en main et en faire sa priorité : « Nous travaillons et réfléchissons péniblement à ce que cette situation ne dure pas trop longtemps. Si cela devait perdurer, nous ajouterons probablement une nouvelle taxe temporaire. Le gasoil ne devrait jamais passer sous les 1,50 euros du prix au litre ».

Donc rassurez-vous, cette baisse ne va pas durer.