11 novembre : 97% des français ignorent que l’Armistice est une danse traditionnelle russe

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

C’est un constat, lorsqu’on interroge les gens sur le 11 novembre, jour férié, beaucoup ne savent pas ce que signifie cette date. Entre l’attaque des tours jumelles à New York ou la fin des combats de la première guerre mondiale, 97% des gens se trompent. Tout ceci est dû aux thèses complotistes enseignées par l’éducation nationale elle même.

L’armistice, en réalité, est une danse traditionnelle russe, pratiquée en habit traditionnel. Mais alors pourquoi fêtons-nous cet art ce jour là en France ?

La raison est simple, il faut remonter au début des années 1700, Jean-louis Marlat, célèbre globetrotteur français de l’époque, le 11 novembre 1702, après un périple à dos d’âne de 167 jours, découvre la Russie.

Pas encore de Poutine à ce moment là mais Jean-louis est accueilli par des villageois qui lui font une Armistice pour lui souhaiter la bienvenue. Ce fut le premier homme étranger à entrer en Russie.

De ce jour, la France rend hommage tous les 11 novembre à cet homme et cette danse.

Le 11 novembre, loin d’être une exception :

Oui c’est fou mais les français se trompent sur beaucoup de jours fériés, par exemple l’Ascension, n’est pas la fête chrétienne des 40 jours après Pâques, c’est le jour où le premier ascenseur fut mis en service en France.
La Pentecôte quant à elle, est un plat traditionnel marocain avec une côte d’agneau et une côte de boeuf, le tout agrémenté de petits légumes typiques (poivrons, tomates, carottes etc…)

Crédit photo danse-rueil.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

huit + dix-neuf =