Guadeloupe : Darmanin souhaite qu’on l’appelle « Le Pacificateur »

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

La Guadeloupe est en proie aux violences, aux grèves et aux pillages sous fond de crise sanitaire mais aussi sociale depuis plusieurs jours. Un calme en apparence impossible à imposer.

Heureusement, le gouvernement français a entendu tous ces cris d’alerte, et le ministre de l’intérieur a décidé d’utiliser une solution pacifique pour mettre un terme à cette révolte : L’envoi de 50 officiers du RAID et du GIGN sur place.

Ils sont arrivés cette nuit, quelques jours seulement avec les lits d’hôpitaux supplémentaires et les bouteilles d’oxygène promis par Véran. (Apparemment, Darmanin est plus efficace que Véran pour envoyer des trucs sur l’île e).

Dans un élan de pacifisme, ces troupes ont embarqué avec eux 700 LBD accompagnés de 15 000 recharges et 2 citernes de gaz lacrymogène.

La communication étant difficile avec une île à plusieurs milliers de kilomètres, l’idée de faire une résolution par le débat a vite été abrogée.

Assez fier de son idée d’envoyer des guerriers pour résoudre le conflit, Gerald Darmanin insiste pour que ses collaborateurs l’appellent « Le Pacificateur » dans le cadre du travail.

Décidément cet homme a tous les talents, pacificateur, promoteur de logement social etc…

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!