Grèves : Premières hospitalisations des téléspectateurs de BFMTV en manque.

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute


Grèves : Premières hospitalisations des téléspectateurs de BFMTV en manque.

#BFMTV #BFMGreve  #coronavirus
#Macron #Municipales #Paris #Municipales2020 #Raoult

Depuis plusieurs jours, les Français ne peuvent plus voir et revoir les informations en continu de BFMTV. Les journalistes sont en grève. Ils s’élèvent contre un plan de licenciements alors que le groupe gagne de l’argent.

Dans la région de Marseille, les urgences ont noté une augmentation sensible des entrées cette semaine. Le professeur Raoult est clair sur ce point, ce ne sont pas des nouveaux cas de Coronavirus.

Tous les patients demandent à être traités par le professeur Raoult. Les symptômes sont effrayants. Les personnes bavent, crachent du sang, ont des hallucinations et se tortillent de douleurs abdominales.

Après avoir fait des tests sur 4267 malades, le diagnostic est tombé. Les personnes touchées sont en manque d’informations en continu.

Les patients expliquent qu’ils attendent devant l’écran noir qu’on leur explique toute la journée qu’il faut boire quand il fait chaud , que les gilets jaunes sont des terroristes…
Ils ne comprennent pas que les journalistes de BFMTV soient passés dans le camp des contestataires qu’ils ont tant dénigrés.

Si les symptômes s’aggravent jusqu’à la perte de connaissance, le  professeur Raoult conseille d’allumer la TV sur LCI en attendant la fin de la grève.

Heureusement la bêtise n’est pas contagieuse.