Darmanin conseille à Macron de s’entourer de la France qui « pète » et qui « rote »

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Voici comment le ministre des Comptes publics voit le petit peuple. Les gens qui pètent et qui rotent, qui mangent avec les doigts et boivent de la bière à la bouteille !

Macron parlait « des gens qui ne sont rien », son ministre lui, parle des gens qui « pètent » et qui « rotent ».

Dans un long portrait que lui consacre Paris Match, le ministre des Comptes publics revient sur l’entourage de Macron qu’il juge trop techno, trop parisien, trop bourgeois, trop bobo, trop dans la finance. Il lui conseille de s’entourer un peu plus de la France d’en bas pour essayer de se reconnecter.

Est-ce qu’Emmanuel Macron va l’entendre ? Est-ce que Darmanin n’est pas lui même coupé de la réalité ?