Agnès Buzyn : « Je vous en prie, personne n’est mort et Olivier a fait pire !

Partager :
Temps de lecture : < 1 minute

Agnès Buzyn est tout à fait surprise d’être mise en examen pour « mise en danger de la vie d’autrui » pour sa gestion calamiteuse de l’épidémie de Covid-19.

Au micro de notre journaliste P. DELALUNE, l’ancienne ministre de la santé tient à s’exprimer :
« Je ne comprends pas cette attaque contre moi. Depuis le début de la crise j’ai vraiment tout géré comme une pro ! Tout ce que le gouvernement et moi-même avons déclaré à l’époque s’est avéré juste et précis.

Il n’y avait rien de grave, la France ne risquait rien et les masques étaient inutiles. D’ailleurs c’est pour cette raison que j’en avais profité pour abandonner mon poste de ministre de la santé… je m’ennuyais et je me suis présentée à la mairie de Paris.

Je n’ai pas gagné car les Parisiens n’ont rien compris, mais comme Manu était content de moi, il m’a pistonnée pour un super poste à l’OMS. Je suis l’envoyée du directeur général pour les affaires multilatérales.

Tout ceci n’est qu’un complot. Il n’y a pas eu mort d’homme et Olivier a fait pire que moi, et je ne parle pas de Sibeth… «